Tous les articles par Bernard Dordain

Visite de l’exposition « Cézanne et les Maîtres – Rêve d’Italie »

Mercredi 14 octobre 2020 à 14h30

Exposition « Cézanne et les Maîtres – Rêve d’Italie »

Au musée Marmottan Monet, 2 rue Boilly 75016 Paris

RV à 14h30 à l’entrée du musée

Pour la première fois à Paris, cette exposition nous fait redécouvrir l’œuvre de Paul Cézanne à travers l’une des plus grandes influences et inspirations du peintre : celle des grands maîtres de la peinture italienne du 16ème au 19ème siècle.

Ainsi, une exceptionnelle sélection de toiles de Cézanne fait face à un rare ensemble de peintures anciennes signées Tintoret, le Gréco, Ribera, Giordano, Poussin, Pirandello, Boccioni et Morandi. 

Cette exposition met ainsi en avant « l’italianité » du peintre, nourri de l’exemple de ses illustres prédécesseurs pour asseoir une peinture « nouvelle ».

Nombre de participants : 20 maximum

Délai de réponse : 10 octobre 2020

Participation aux frais : 25€ par personne

Réunion patrimoniale, économique et culturelle jeudi 29 octobre 2020

Le jeudi 29 octobre 2020 aura lieu la 3ème réunion du Cercle ANTEIS sur des thématiques patrimoniales, économiques et culturelles.

15h30 à 16h30 : Intervention de Franklin Templeton sur le comportement de l’investisseur particulier face à une crise boursière, passionnant.

16h30 à 17h : Actualités financières et patrimoniales par François Pasquier et Bernard Dordain

17h à 18h : L’Hydrogène et la Transition Energétique
par Pierre-Etienne Franc, DGA d’Air Liquide

18h00 : un moment de convivialité autour du verre de l’amitié

Cette réunion se tiendra au Cloître ouvert
222, Rue du Fbg St-Honoré
75008 Paris

A Lyon réunion patrimoniale le mercredi 4 novembre 2020

Mercredi  4 novembre 2020 de 10h00 à 16h00

Réunion patrimoniale au 100, rue de Créqui  69006 Lyon

10h00 à 10h15 : Accueil

10h15 à 11h15 : Quel bilan des marchés des  marchés financiers avec le Covid-19 et que faire ? par François Pasquier, Président de la société de gestion Fourpoints

11h15 à 12h30 : Intervention de La Financière de l’Echiquier sur l’Investissement Socialement Responsable (ISR)

12h130 à 14h00 :  Buffet déjeunatoire , un moment d’échange avec nos conférenciers et de convivialité

14H00 à 15h15 :  De la Baltique à la Mer Noire, la confluence de deux mondes, par Dominique Dubarry, éminent spécialiste de la géopolitique

15h15 à 16h15 : Comment bien préparer sa succession, par Bernard Dordain, Président du Cercle Anteis

Réunion patrimoniale, économique et culturelle à Paris le 29 septembre 2020

2ème réunion 2020, le mardi 29 septembre 2020

Au Cloître Ouvert, 222 rue du Fg St-Honoré Paris 8ème

Un programme particulièrement intéressant

Accueil à 15h15

15h30 à 16h30 : Intervention de  La Financière de l’Echiquier sur l’investissement socialement responsable (L’ISR).

16h30 – 17h00 :  Situation des marchés financiers et actualités patrimoniales

17h00 – 18h00 : Le Président de l’Interallié Denis de Kergorlay sur l’environnement

18h00 : Un moment d’échange et de convivialité avec notre verre de l’amitié

Atelier n°5 le 4 février 2020 Tout savoir sur les donations…..ou presque

Le  4 février 2020 à 14h45 :  Carmignac sur les taux d’intérêt et l’assurance-vie

Chez Herez, 164 Bd Haussmann Paris 8ème

Principaux thèmes abordés :

Carmignac : Evolution des taux d’intérêt dans le monde et présentation du fonds “Carmignac Global Bond”

Assurance-vie : la fin du fonds général et les nouveautés fiscales et juridiques.

Notre patrimoine c’est d’abord notre affaire !

LE PATRIMOINE PRIVE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le patrimoine privé représente l’ensemble des droits et charges attachés à une personne.

Il comporte des biens immobiliers et mobiliers, des créances (sur un employeur, une caisse de retraite, une compagnie d’assurance, un héritage..), des dettes (emprunts bancaires, familiaux), des engagements (à l’égard du conjoint, des enfants, des ascendants), éventuellement des biens professionnels.

Ce patrimoine doit être organisé de manière à répondre aux objectifs de chacun :

-à court terme pour la couverture de ses besoins;

-à long terme pour la préparation de la retraite, la protection du conjoint survivant, l’installation ou le soutien des enfants mais aussi la transmission des biens à ses héritiers, le tout dans les meilleures conditions de sécurité et de fiscalité.

Il s’agit purement et simplement, comme pour une entreprise, de prendre des décisions de gestion pertinentes, en cohérence permanente avec les buts poursuivis.

POURQUOI CONSACRER DU TEMPS A LA GESTION DE SON PATRIMOINE ?

De nos jours, la gestion d’un patrimoine s’inscrit dans un cadre réglementaire très complexe et évolutif. De ce fait, elle nécessite un niveau minimum de connaissances actualisées, tant juridiques, fiscales que financières.

  • L’organisation juridique du patrimoine est déterminante pour satisfaire aux objectifs de gestion.

Des sujets tels que :

– aménagement du contrat de mariage,

– donations,

– mode de détention de certains biens : démembrement, création de société civile,

– rédaction de la clause « bénéficiaires » dans un contrat d’assurance-vie,

doivent prendre en compte les nombreuses options offertes par le droit. Ils doivent donc être analysés et utilisés en fonction des objectifs de la personne.

  • La fiscalité affecte de manière significative les composantes du patrimoine :

– la famille (évolution du régime des donations…) ;

– l’immobilier (dispositifs de défiscalisation dans l’immobilier…) ;

– les placements mobiliers ;

– l’assurance-vie.

Chacun doit donc s’adapter, en fonction du présent et de l’avenir, en utilisant les opportunités offertes par les législations française et européenne très évolutives.

  • Le rendement financier des actifs est fonction du choix des placements.

Il faut savoir, en fonction des besoins propres, combiner rentabilité, sécurité, disponibilité des investissements. L’offre est très large et l’information souvent limitée, parfois orientée.

Les choix sont délicats, ils doivent être guidés par une analyse objective et comparative des produits, en intégrant une anticipation de l’évolution macro-économique. Ces choix relèvent d’une méthodologie précise et doivent faire appel la plupart du temps à des professionnels.

COMMENT BIEN GÉRER SON PATRIMOINE ?

Chacun d’entre nous a, bien entendu, déjà réfléchi à la meilleure manière de conforter sa situation personnelle et familiale présente et d’assurer pour les siens un avenir sécurisant. Mais il l’a généralement fait de façon peu ou pas structurée, au fil des évènements ou aléas qui ponctuent l’existence. Il a consulté tantôt son banquier, tantôt son notaire et, la plupart du temps, lu des revues spécialisées. Il considère ainsi, le plus souvent, avoir fait de son mieux, en fonction de son peu de temps disponible.

Il a en fait agi avec les “moyens du bord” et de façon plus réactive que prospective. Combien il est tentant effectivement, lors d’une rentrée imprévue d’argent, d’être séduit par le “meilleur placement du moment” sans aller plus avant dans l’étude de son patrimoine.

L’expérience montre que rares sont ceux qui ont su développer et faire vivre une véritable stratégie globale, issue de l’établissement et de l’analyse d’un bilan patrimonial.

Pour être efficace, un tel bilan doit d’abord permettre un recensement complet de l’existant :

 Analyse de la situation familiale et professionnelle ;

  • État du patrimoine (actif et passif) immobilier, financier et biens divers ;
  • Évaluation de la fiscalité du foyer ;
  • Détermination du budget familial et de son évolution à moyen terme ;
  • Évaluation des droits de succession ;
  • Bilan de la protection de la famille (conjoint survivant et enfants) ;
  • Formulation des souhaits et objectifs personnels à prendre en compte.

Ce bilan patrimonial doit ensuite aboutir à la mise en place d’une stratégie réfléchie de placements, en utilisant une méthodologie éprouvée :

  • Définition des objectifs poursuivis : couverture de besoins spécifiques, recherche d’un complément de revenus, valorisation du patrimoine ;
  • Détermination de l’horizon de placement : projet particulier, risque identifié, transmission ;
  • Identification des contraintes : montant des capitaux disponibles, fiscalité (ISF par ex.), mode de gestion, mode de détention ;
  • Critères de choix : revenu ou capitalisation, liquidité, diversification, niveau de risque acceptable ;
  • Possibilités offertes : choix d’actifs monétaires, obligataires ou actions ; gestion directe ; gestion déléguée (OPCVM, assurance-vie)…

Enfin, un patrimoine n’est pas figé ; il doit être recomposé périodiquement. Une réactualisation périodique (annuelle si possible) du processus bilan-analyse-conseil-décision-exécution, est nécessaire.

Après lecture de ces lignes, peut-être avez-vous le sentiment que, dans votre intérêt et celui de vos proches, vous pouvez et devez faire plus et mieux pour gérer efficacement votre patrimoine ?

Si oui, il est encore temps de vous impliquer personnellement et de façon structurée pour maîtriser un domaine aussi essentiel.

Fiscalité des rachats de l’assurance-vie en 2019

Voici un tableau récapitulatif sur la fiscalité des rachats de l’assurance-vie en 2019.

 

Téléchargez la version PDF de ce tableau

Si vous souhaitez recevoir les autres tableaux sur la fiscalité du patrimoine (donations, successions, plus-values sur titres, IFI, etc..) adressez un mail à secretariat@cercleanteis.org (uniquement réservé aux membres à jour de leur cotisation)